Un spectacle très inégal. 

LM peu: "Vous désirez" de François Berdeaux et Céline Lefèvre

Vouloir sortir la danse Hip-hop des chemins balisés ne peut qu'être que salué, l'entreprise est légitime et utile.

Cependant, la proposition de François Berdeaux et Céline Lefèvre souffre d'une construction décousue qui nuit à l'efficacité de l'ensemble. En prenant le parti-pris d'un cabaret, les numéros se suivent mais sans qu'une ligne conductrice forte ne soutienne le spectacle.

Ponctué par les apparitions répétées d'un Monsieur Loyal, figure plagiée et affadie de celui du film de Bob Fosse, "Cabaret", le spectacle est tiré malheureusement vers l'amateurisme alors que la qualité des interprètes féminines est indéniable. Anna Ivachev, Johanna Faye, Lara Carvalho et Céline Lefèvre défendent avec une grande énergie le propos, porter par la danse Hip-hop, sur scène, un  désir insufflé par des femmes. Ces guerrières déploient une telle force qu'elles éclipsent sans problème leurs partenaires bien peu charismatiques.

Mais encore une fois, il est bien dommage que ce dynamisme ne soit  pas au service d'une chorégraphie plus inspirée et d'une scénographie plus inventive. Le final, french cancan sans intérêt, en est la désolante illustration. Seul un numéro parvient à insuffler de la surprise et de la poésie, celui du magicien. Les projections vidéos utilisées avec bonheur réussissent à créer alors un joli moment de danse qui échappe aux clichés.