LM bien Sécheresse et pluie de Ea Sola

2013-2014, est l'Année France-Vietnam. A cette occasion, la MC-93 offre une plongée étonnante dans un univers surprenant où l'on découvre un théâtre vietnamien minimaliste, métaphorique et sensible.

Sécheresse et pluie de la chorégraphe Ea Sola met en scène un groupe de femmes vietnamiennes âgées. Celles-ci, toutes à la fois, danseuses et chanteuses, accompagnées par un groupe de musicien(ne)s sur le plateau, nous racontent l'inexorable alternance des saisons, de la vie et de la mort, le culte des ancêtres et le souvenir tenu des êtres chers disparus à la guerre. Le mouvement des corps, la précision des gestes, suivent une partition chantée et musicale où dignité et douleur s'épousent. L'une des plus belles scènes est sans nul doute, celle où ces femmes, ces grand-mères et sœurs de tristesse, de dos, défont leurs chignons laissant leurs cheveux noirs s'agiter par secousses et accents saccadés. L'image est sobre, terriblement émouvante et défie les frontières: la mère, folle de douleur, est  là devant nos yeux, sa présence diffractée par la multitude des corps en mouvement en propage le cri.

INFO: Avant la représentation, Patrick Sommier, directeur de La MC-93 informait le public que les travaux de mise aux normes du lieu allaient contraindre à une fermeture de deux ans.  La question était posée et reste ouverte: Qu'adviendra-t-il de la MC-93 à la fin du chantier?

http://www.mc93.com/fr/2013-2014/secheresse-et-pluie